Comment calculer son poids idéal ?

Publié par Nathalie le 25 mai 2023
IMC et calcul du poids de forme et du poids idéal 6009 vues

Le poids idéal : une notion médicale avant tout

Demandez à votre entourage quel serait son poids idéal : il y a fort à parier que selon les personnes, les chiffres annoncés seront différents pour des individus de même taille. Chacun se donne des objectifs, soit pour maigrir, la majorité du temps, soit, parfois, pour grossir. Force est de constater que les desiderata des uns ne sont pas les mêmes que ceux des autres. Lorsque l'on parle de poids, la subjectivité est engagée, l'estime de soi également.

Pourtant, des normes existent, établies par les médecins, dans un cadre de santé : les échelles de poids y sont déterminées, afin d'évaluer si la personne concernée ne menace pas sa santé par un surpoids, une obésité ou une maigreur avancée.

Ce sont sur ces chiffres que les diététiciens, médecins et autres professionnels s'appuient, afin de déterminer si un rééquilibrage alimentaire doit être préconisé.

L'obésité ou la maigreur peuvent entraîner des problématiques de santé majeures : cancers, diabète, hypertension artérielle, infertilité... nombreuses sont les pathologies liées à un problème de poids.

L'idéal de poids n'est donc pas purement esthétique : il est un défi de santé personnelle mais aussi de santé publique.

Des méthodes de calcul différentes

Pour calculer son poids idéal, diverses formules existent, de la plus simple à la plus complexe. Sachez que l'essentiel est :

  • d'être bien dans sa peau
  • de rester dans la fourchette n'ayant pas de conséquences sur la santé.

Voici quelques propositions d'opérations mathématiques vous permettant de calculer votre poids de forme : à vous d'ajuster les résultats en fonction de vos possibilités et de votre ressenti.

La formule de Broca : simple et facile

Appliquez-la en prenant du recul : cette opération donne un résultat très approximatif, particulièrement si vous êtes grand. Elle donne alors des poids très élevés, ne correspondant pas forcément à la fourchette de poids santé.

Le calcul : Taille (en cm) -100 = poids idéal (en kg).

Par exemple, une femme de 176 cm devrait peser 76 kilos. A vous de juger si cela correspond à vos attentes.

La formule de Lorentz

Cette formule est plus précise que celle de Broca car elle prend en compte un facteur essentiel : le sexe de la personne.

Elle reste néanmoins encore peu attentive à l'ensemble des facteurs pouvant influer sur le poids.

Le calcul :
Poids idéal masculin (en kg) = Taille (en cm) – 100 – ((taille en cm – 150) /4))
Poids idéal féminin (en kg) = Taille (en cm) – 100 – ((taille en cm – 150) /2.5))

La formule de Creff

Calculer son poids avec cette formule est intéressant car le calcul prend en compte un facteur essentiel : la morphologie de la personne. Mais elle s'avère plutôt juste si vous arrivez à déterminer dans quelle catégorie vous vous trouvez :

  • Les personnes de morphologie dite « normale ». Le calcul sera celui-ci :
    Poids idéal (en kg) = Taille (en cm) – 100 + (Age (en années) /10) x 0.9
  • Les personnes de morphologie dite « large ». Le calcul sera celui-ci :
    Poids idéal (en kg) = Taille (en cm) – 100 + (Age (en années) /10) x 0.9 x 1.1
  • Les personnes de morphologie dite « gracile ». Le calcul sera celui-ci :
    Poids idéal (en kg) = Taille (en cm) – 100 + (Age (en années) /10) x 0.9 x 0.9

Le cas particulier de l'IMC : une valeur sûre

L'Indice de Masse Corporelle, un indicateur sur pour situer son poids

Toutes les formules sus-décrites peuvent être calculées, mais celle qui est utilisée par les médecins est l'indice de masse corporelle. Ce calcul ne donne pas un poids précis mais plutôt une fourchette dans laquelle il faudrait se situer pour être en bonne santé.

IMC : qui l'a inventé ?

Ce calcul a été proposé au milieu du XIXème siècle par un mathématicien : Adolphe Quetelet. Cet homme, fondateur de de la statistique moderne, propose un indice déterminé en fonction de la taille et de la masse corporelle de chaque individu.

Le graphique se décline selon deux axes : sur celui des abscisses, la taille, sur celui des ordonnées, le poids. A l'intérieur, plusieurs parties se distinguent, selon des fourchettes assez larges :

  • La zone de dénutrition (pour un IMC de moins de 16,5)
  • La zone de maigreur (IMC entre 16,5 et 18,5)
  • La zone de poids normal ou idéal (IMC entre 18,5 et 25)
  • La zone de surpoids (IMC entre 25 et 30)
  • La zone d'obésité modérée (IMC entre 30 et 35)
  • La zone d'obésité sévère (IMC entre 35 et 40)
  • La zone d'obésité morbide (IMC à 40 et plus).

Il est aisé de comprendre dans quelle partie il est préférable de se trouver. Les zones d'obésité et de maigreur présentent de réels risques pour la santé. Une prise de masse ou une perte de poids est alors préconisée, voire imposée.

Le calcul de l'Imc

Le calcul de l'IMC consiste en une opération assez simple : testez-le votre pour savoir si vous êtes dans les normes.

La formule : IMC = masse corporelle (poids en kg) / Taille au carré (exprimé en mètres)

Exemple : vous pesez 56kg pour 1,64 cm de hauteur. Votre IMC sera donc de 56/(1,64*1,64) = 20,82

En faisant le calcul, vous trouverez un indice en kg/m2 : il vous suffit alors de vérifier dans quelle zone du tableau vous vous trouvez.

Si vous constatez que vous êtes en surpoids, un rééquilibrage alimentaire ou quelques efforts s'imposent certainement : appliquez quelques mesures pour perdre vos kilos superflus :

  • Mangez à heures fixes, sans grignoter entre les repas
  • Buvez beaucoup d'eau
  • Privilégiez les fibres, légumes et fruits
  • Faites-un peu d'exercice dans la semaine
  • Privilégiez des compléments naturels favorisant la perte de poids

Dans tous les cas, vous pouvez consulter un diététicien ou médecin nutritionniste : ils sauront vous motiver et vous proposer un programme adapté.

Le cas particulier des sportifs de haut niveau

Le calcul de l'Imc pour les sportifs de haut niveau, doit être considéré avec prudence. En effet, pour les sports développant beaucoup les muscles, les normes sont modifiées car l'athlète prend alors majoritairement de la masse musculaire. Le poids sur la balance est alors très particulier et l'IMC devient une valeur faussée. L'IMC est alors plus haut que la norme, sans qu'il n'y ait besoin de s'alarmer, au contraire.

Le cas particulier des femmes enceintes

L'Imc des femmes avant leur grossesse permet de déterminer la prise de poids conseillée durant les neufs mois de gestation. Il est normal de grossir durant cette période, mais prendre trop de poids peut être néfaste pour le bébé.

Des chiffres existent pour déterminer le nombre de kilos raisonnables à prendre lorsqu'on est enceinte, en fonction de l'IMC de départ.

  • Pour un IMC < 18,5, la prise de poids va de 12 à 18 kg
  • Pour un IMC entre 18,5 et 24,9, la prise de poids va de 9 à 12 kg
  • Pour un IMC entre 25 et 29,9, la prise de poids va de 7 à 11 kg
  • Pour un IMC >à 30, la prise de poids va de 7 à 11 kg.

Bien sûr, tous ces chiffres sont à relativiser : les gynécologues et les sage-femmes sont là pour vous conseiller et pour vous accompagner durant cette période particulière durant laquelle le corps change inéluctablement.

Pour conclure, les méthodes de calcul du poids idéal sont nombreuses : vous pouvez les utiliser afin de déterminer votre poids de santé mais le plus important reste de se sentir bien dans son corps, d'apprendre à l'aimer et de le chouchouter.

Que vous éprouviez le besoin de perdre quelques kilos pour vous sentir mieux et que vous décidiez d'engager une démarche dans ce sens, ou que vous trouviez bien comme vous êtes, c'est à vous de décider ce qui est le meilleur pour vous. Soyez simplement vigilant à la qualité de votre hygiène de vie et de votre alimentation de manière à ce que votre poids n'entraîne pas chez vous de problèmes de santé.

Choisissez Slimpal®
SOUTIEN NATUREL POUR LA PERTE DE POIDS

Commander