Comment le surpoids influe-t-il sur l'estime de soi ?

Publié par Aline le 18 mai 2023
Prise de poids, regard social et estime de soi : une problématique complexe 2810 vues

L'estime de soi : un critère essentiel pour se sentir bien dans sa peau

Pour vivre sereinement, se sentir bien dans son corps et dans son esprit, en harmonie, il est essentiel d'avoir confiance en soi. Ce sentiment est trop souvent ébranlé par le regard de la société et par ses exigences. Il suffit alors de quelques kilos en trop et d'une silhouette qui s'empâte pour que l'on commence à se sentir un peu mal, quand ce ne sont pas les autres qui nous en font ouvertement la remarque.

Rousseau, philosophe des Lumières, disait déjà, au XVIIIème siècle, que « Nul ne peut être heureux s'il ne jouit de sa propre estime ».

Cette maxime a parcouru les âges, avec toujours autant de véracité. S'accepter tel que nous sommes, tolérer ses failles, s'en servir comme des forces, ne pas toujours chercher la perfection : tous ces objectifs sont difficiles à atteindre pour ceux qui montrent de l'embonpoint ou une obésité plus sévère. Pourtant, ils conditionnent la confiance en soi, essentielle pour évoluer dans notre société et pour trouver le bonheur. Si les interrogations ou le mal être n'avaient pas une dimension psychologique, la question des régimes ne serait sans doute pas poser si souvent sur la table, même si la santé peut, bien sûr, entrer en jeu.

L'importance de l'indulgence envers soi-même et du respect envers son corps

Dans tous les cas, soyez indulgents envers vous-même, et restez bienveillants avec votre poids : votre corps mérite votre attention, mais pas votre rejet. Pour reprendre du poil de la bête, Commencer un rééquilibrage alimentaire peut aider à gagner la confiance en soi, mais il faut rester sur des objectifs atteignables : en effet, vous gagnerez en estime de vous si :

  • Vous parvenez à vos objectifs de perte de poids
  • Vous prenez soin de vous
  • Vous vous sentez plus en paix avec votre physique

Pour vous aider à éliminer les kilos superflus, il existe des consignes d'hygiène efficace. Comprendre les causes de la prise de poids (voir article Prise de poids : d'où vient-t-elle ) peut être un premier pas efficace. Ne vous privez pas non plus de certains assistants naturels qui pourront vous aider valablement dans votre recherche d'amincissement. Essayez notamment les compléments alimentaires naturels comme Slimpal : ils donneront un coup de boost pour votre perte de poids.

La nourriture refuge compense donc tous vos sentiments négatifs, mais uniquement pour un court instant. La composante psychologique dans le surpoids et l'obésité a toute sa part et les conséquences psychosociales sont terribles.

De son côté, l'obésité doit être considérée comme une maladie, influencée par des facteurs psychologiques ayant des conséquences graves sur la santé. Le traitement doit passer par une psychothérapie, condition essentielle pour un amincissement.

Être obèse n'est jamais un choix, contrairement à ce que la société veut parfois faire croire : les sources de la prise de poids doivent être déterminées pour établir un projet thérapeutique adapté, avec un nutritionniste mais également un psychologue ou un psychiatre pour accompagner et comprendre les facteurs déclencheurs.

Encore une fois, L'estime de soi passe donc par une bonne compréhension de son état mental, pour parvenir à un amincissement et à une acceptation de son corps.

Pour certains, il ne s'agit que de quelques kilos, pour d'autres, la perte de poids est plus importante, mais quelle que soit la situation, traiter les causes profondes est essentiel afin de ne plus reproduire les mêmes schémas de compensation par la nourriture.

Les différents troubles du comportement alimentaire

Le manque de confiance en soi, vous l'avez compris, porte souvent préjudice à notre corps et nous voilà bientôt victime d'une impossibilité à nous aimer, souvent soutenue par une société aux exigences grandissantes.

Le surpoids se trouve alors intimement corrélé à ce manque d'amour pour nous-même : des troubles du comportement alimentaire peuvent alors se mettre en place et nuire considérablement à notre image, à notre mental et à notre santé. En cas de basculement extrême, demander de l'aide est essentiel lorsque l'on souffre d'une addiction à la nourriture ou d'un autre trouble lié. Si vous vous sentez mal dans votre peau, n'hésitez plus : il faut consulter et être accompagné.

Petit tour d'horizon des différents TCA (troubles du comportement alimentaire) :

  • L'anorexie : elle commence souvent à l'adolescence et elle est essentiellement féminine. Elle est, la majorité du temps, déclenchée par une mauvaise image de soi, un manque de confiance et une volonté de correspondre à des « normes » physiques. Elle concerne toutes les classes sociales.
  • La boulimie : elle se caractérise par des crises nerveuses durant lesquelles le sujet ne peut s'empêcher de manger. Il dévore : la frénésie alimentaire dure peu de temps mais la quantité de nourriture ingurgitée s'avère impressionnante. Suite à cette crise, la personne vomit, afin d'évacuer tout ce qu'elle a mangé. Elle utilise aussi parfois des laxatifs pour éliminer. Le traitement, si elle consulte un médecin, consiste souvent dans l'utilisation d'antidépresseurs, et de suivi psychologique. En effet, les causes sont la majorité du temps liées à un problème mental et de confiance en soi.

💡 Le saviez-vous ?
80 % des cas d'obésité sévère sont liées à des TCA !

Il est très difficile de régler un problème de TCA : les troubles alimentaires s'accrochent une fois installés. Aussi faut-il être très attentifs aux signes avant-coureurs et ne pas hésiter à demander de l'aide ! Parmi les facteurs de risque, vous trouverez :

  • La mauvaise estime de soi.
  • Le sentiment de ne pas être à la hauteur.
  • L'excès de perfectionnisme, entraînant une insatisfaction permanente.
  • Des problèmes d'anxiété…

La difficulté majeure se trouve dans l'acceptation : en effet, les personnes souffrant de troubles alimentaires nient souvent avoir un problème et ne consultent pas.

Le sentiment de culpabilité et de honte prend aussi le dessus : avouer son rapport malsain à la nourriture est difficile. La plupart du temps, l'entourage ne se rend même pas compte des difficultés rencontrées par leur proche !

Conseils pour perdre du poids et regagner confiance en soi

perte de poids et reprise de la confiance en soi

Si vous ne souffrez pas d'un trouble du comportement alimentaire mais que votre poids fait baisser votre confiance en vous, nous avons quelques conseils pour vous. Essayez-les et boostez votre estime de vous. Vous le méritez !

Oubliez les affirmations de votre entourage

En matière de poids, chacun y va de sa petite phrase :

« Les pâtes, au secours, ça fait grossir »

« Ne mange plus de fruits, c'est sucré et tu prends du poids ! »

« Pour maigrir, saute le petit déjeuner »

« Le chocolat, c'est mauvais pour la santé »

« Mange des produits allégés en matière grasse : c'est parfait pour perdre du poids ! »

Toutes ces affirmations partent certainement d'un bon sentiment, mais elles sont des contre-vérités, fondées sur des a priori. Aussi, laissez glisser sur vous ces phrases toutes faites et souvenez-vous de l'adage : les conseilleurs ne sont pas les payeurs.

Pour des régimes minceur pour affiner votre silhouette ou régler un problème de surpoids, il existe des dispositions que vous pouvez prendre et dont nous vous parlons abondamment sur ce blog. Toutefois, en cas de troubles alimentaires graves, il est important de consulter un diététicien avant de commencer un rééquilibrage alimentaire, pour connaître les aliments à consommer et ceux à éviter. Vous serez certainement surpris par la liberté que vos menus vous permettront !

Faites une activité sportive

Pour être bien dans sa peau, et gagner confiance en soi, rien de tel que de se prendre en main ! Faites un peu de sport, marchez, courrez, inscrivez-vous dans un club. Accomplir cet objectif devrait déjà vous redonner le sourire. Le sport favorise la sécrétion d'endorphine, l'hormone du bonheur. Rien de tel pour avoir la pêche et pour commencer à s'aimer davantage.

Ne vous pesez pas quotidiennement

Ne montez pas sur votre balance tous les jours : le poids fluctue en fonction de critères extérieurs tels que les hormones, l'alimentation plus ou moins salée, la quantité d'eau bue… Préférez une pesée une fois par semaine, et relativisez : vous pouvez calculer votre IMC (voir article calcul de poids idéal IMC), un excellent indicateur pour savoir si vous êtes dans un poids de santé.

Pensez aux compléments alimentaires naturels

Les compléments alimentaires favorisent la perte de poids : ils contiennent les nutriments essentiels au bon fonctionnement de votre corps et limitent les baisses de moral, si néfastes pour la confiance en soi.

Adoptez un rythme de sommeil

La fatigue impacte considérablement le moral : si vous êtes épuisés, vous ne vous regardez pas avec bienveillance et, souvent, vous avez envie de manger davantage. Pensez donc à respecter des rythmes de coucher et de lever réguliers.

La confiance en soi influe considérablement sur la prise de poids. En manquer peut provoquer des troubles graves de l'alimentation, entraînant des conséquences néfastes sur la santé. Booster son estime de soi, dans une société très exigeante et intransigeante est un enjeu essentiel : affronter le regard des autres avec du recul permet de s'accepter comme on est, avec ses faiblesses et ses forces.

Choisissez Slimpal®
SOUTIEN NATUREL POUR LA PERTE DE POIDS

Commander